Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Airmid’

feu-beltaine
Hommes et femmes ont honoré les dieux,
Ils ont accueilli l’énergie de l’amour en eux,
Hommes et femmes ont passé entre les feux,
Esprit de fête, cœur réjouis et visages radieux,
Hommes et femmes ont dansé avec l’esprit des lieux,
Ils ont laissé couler la vie entre la terre et les cieux.

Beltaine, Amour et Vie !
Beltaine, Sexe et envies !

Sang et sève à l’unisson,
Pour que s’élève dans les chœurs
Du vivant la chanson
Pour que s’épanouisse dans les cœurs
De la vie la pulsion

Beltaine, Masculin et Féminin en harmonie
Beltaine, Sexualité de tout ce qui vit

Chantez, Dansez !
Buvez, riez !
Laissez jouer en vous la flamme,
Libérez de vos vies la trame,
Pour un temps de souffle tourbillonnant,
Pour un espace de jeux insouciants…

Bel, Belenos, Belisama !
Kernunnos et Aliya !
Esus des bois profonds,
Airmid aux doigts féconds,
Tailtiu au regard veillant sur les frontières,
Honneur aux Dieux puissants et aux Déesses altières !

Chants des hommes et offrandes sur la Terre,
Chants des femmes et offrandes à la Mer,
Chants des Êtres pour une Vie pleine et entière,
Chants des cœurs païens et des âmes fières !

Publicités

Read Full Post »

Au cœur de la nuit, le vigile s’est installé. Épée de la vigilance en main, il a veillé, guettant le premier rayon du soleil levant. Autour de lui, s’est déposée la rosée précieuse, l’eau magique du solstice glissant goutte à goutte de la coupe translucide de la Déesse, l’eau de vie qui confère aux plantes gorgées de l’énergie solaire la puissance de guérison et de magie. Il a accueilli l’aube de ce jour le plus long, enfin il a levé son épée pour saluer l’éclat de ce premier rayon.

Hommes et femmes se sont réunis pour allumer les feux et honorer Grannos, le Mabon devenu homme dans la plénitude de sa puissance, de son désir ardent, de sa réalisation. Malgré la pluie, le feu a jailli, encouragé par la fée du sud, la discrète salamandre, il a fait danser ses flammes oranges, il a bravé la bruine pénétrante et fait fumer les robes gorgées d’eau…

Et dans ces feux, ils ont achevé le sacrifice du hêtre de mai en offrant aux flammes les branches prélevées à Beltaine, lors de la plantation de l’arbre sur la place du village…

Ils ont cueillis les plantes sacrées et réalisé les bouquets du solstice. Ils ont appelé sur eux la bénédiction d’Airmid au manteau vert, au blanc visage, au regard doux, lui demandant de relier ces plantes à leur place sur son manteau, pour qu’elles protègent de leur pouvoir de guérison leurs foyers respectifs.

Ils ont fait offrandes de chants, de laines aux couleur solaires, d’hydromel, de prières. Ils ont guetté en eux l’écho de la chaleur du soleil caché derrière le voile des nuages, ils l’ont saisi dans la joie de se trouver réunis, dans la chaleur du feu, dans l’expansion de leur cœur…

Ils ont demandé protection pour les abeilles, petites messagères du sacré qui offrent le miel et pollinisent les plantes, versant en offrande leur part d’hydromel, juste retour de leur travail…

Enfin ils ont évoqué le germe de l’obscurité, la descente vers le solstice d’hiver et l’ombre de la roue, qui commence alors même que le soleil est dans sa gloire, rappelant le cycle perpétuel avec son flux et reflux en spirale… Et en écho de ces mots, ils ont offert au feu les deux cerneaux d’une noix, pour les deux moitiés de l’année, montante et descendante…

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :